loader image

Nous sommes déjà plus de 100 membres! L'abonnement aux options deviendra bientôt payant. Inscrivez-vous vite ou partagez à vos contacts!

L’histoire de Pierre Lapin

Pierre Lapin / Peter Rabbit de Beatrix Potter

L’histoire de Pierre Lapin

Ajouter à mes favoris
Bruitages & Musiques
Enregistrer mes contes
Téléchargez

Translate words
 

LIRE

Conte pour petits et grands à partir de 3 ans.

Temps de lecture : 7 minutes

 

Il était une fois quatre petits lapins qui s’appelaient Flopsy, Mopsy, Queue-de-coton, et Pierre. Ils vivaient avec leur mère dans un trou creusé dans le sable au pied d’un grand sapin.

 

 

– Maintenant que vous avez grandi, leur dit un jour leur vieille mère Mme. Lapin, vous pouvez aller dans les champs ou sur le chemin, mais surtout, n’entrez jamais dans le jardin de Mr. Mac Gregor: Votre malheureux père y a laissé la peau et a fini sa vie dans la casserole de Mme. Mac Gregor. Allez je dois y aller, amusez-vous mais ne faîtes pas de bêtises.

 

 

 

Et la vieille Mme Lapin prit son panier et son parapluie et s’en alla par les bois chez le boulanger. Elle y acheta un gros pain noir complet et cinq petits pains aux groseilles.

 

 

 

 

Flopsy, Mopsy et Queue-de-coton, qui était de bon petits lapereaux, allèrent le long du chemin ramasser des mûrs.

 

 

 

Mais Pierre, qui était très coquin, alla directement vers le jardin de Mr. Mac Gregor et se glissa sous la porte!

D’abord, il mangea de la laitue et quelques haricots verts, puis il mangea des radis. Et comme il se sentait un peu barbouillé, il alla chercher un peu de persil.

 

 

 

Mais qui rencontra t-il à la fin des platebandes de concombres? Je vous le donne en mille: Mr. Mac Gregor évidemment!

 

Mr. Mac Gregor était à quatre pattes en train de planter des choux, mais il se releva d’un bon et se mit à courir derrière Pierre, agitant son râteau et criant: « Au voleur! ».

 

 

Pierre eut si peur qu’il s’enfuit dans la mauvaise direction, traversant tout le jardin en oubliant par où il était entré. Il perdit une chaussure dans les choux et l’autre au milieu des pommes de terre. Après ça, il courut à quatre pattes encore plus vite. Il était sur le point de s’échapper lorsqu’il percuta le filet protégeant les groseilles à maquereau. Les larges boutons de sa belle veste neuve bleue s’y emmêlèrent, empêchant Pierre Lapin d’avancer.

 

 

Il se crut perdu et commença à pleurer à chaudes larmes. Mais ses pleurs furent entendus par de gentils moineaux, qui descendirent et s’approchèrent de lui et le supplièrent de ne pas perdre courage. Mr. Mac Gregor se rapprochait avec son râteau et commencer déjà à vouloir l’assomer.

 

Mais à ce moment, Pierre se démena si bien qu’il enleva sa veste et reprit sa course vers la cabane à outils. Il aperçut un arrosoir et se jeta dedans. Ceci aurait été une très bonne idée pour se cacher, si l’arrosoir n’avait pas été rempli d’eau.

 

Mr. Mac Gregor ne voyant plus Pierre Lapin, se mit à remuer tout sans dessus dessous dans la remise à outils. La poussière remuée fit éternuer Pierre: Atchou! Et Mr. Mac Gregor se précipita vers lui, cherchant à le bloquer en l’écrasant avec sa botte. Mais Pierre sauta très haut, passa par la fenêtre, renversa trois pots de fleurs et, il fut enfin sauf!

 

 

Pendant que Pierre Lapin reprenait son souffle en tremblotant de tous ses membres, Mr. Mac Gregor, pensant qu’il s’était enfui, retourna à ses plates-bandes.

Mais Pierre Lapin était caché et ne savait par où sortir du jardin.

Après avoir attendu un moment, il se faufila en dehors de sa cachette, marchant pas à pas, sur la pointe des pieds, très doucement et regardant attentivement autour de lui.

Il trouva une porte dans un mur; mais elle était fermée et même un petit lapin ne pouvait passer en dessous. Une vieille souris n’arrêtait pas de passer sous la pierre du seuil de la porte, et emportait des pois et des haricots vers la forêt où devait habiter sa famille. Pierre lui demanda le chemin de la porte la plus proche, mais elle avait un pois tellement gros dans la bouche qu’elle ne put répondre. Elle secoua la tête vers lui. Pierre se mit à pleurer.

 

 

Reprenant courage, il entreprit de traverser le jardin, ce qu’il n’était pas si facile car il avait la forme d’un labyrinthe. Il arriva à l’étang où Mr. Mac Gregor remplissait ses sauts. Un chat blanc était en train de surveiller les poissons rouges. Il était assis et complètement figé. Seule sa queue remuait de temps à autre et prouvait qu’il était vivant. Pierre se dit qu’il fallait mieux passer son chemin et ne pas lui parler. Il avait entendu dire par son cousin Benjamin lapin que les chats n’étaient pas très fréquentables pour eux.

 

Il revint alors vers la cabane à outils, mais en chemin il entendit soudain un bruit sous les buissons: scratch, scritch, scratch, scritch… Mais comme il ne voyait rien, il monta sur une brouette posée à côté et regarda autour de lui. La première chose qu’il vit fut Mr. Mac Gregor sarclant les oignons. Il tournait le dos à Pierre, mais derrière lui, il y avait une porte!

Pierre descendit très doucement de la brouette et commença à courir aussi vite qu’il put le long d’une allée droite, caché par une bordure de buissons de cassis.

Mr. Mac Gregor l’aperçut au moment où il s’approchait. Mais Pierre ne perdit pas courage, et plongea sous la porte du jardin. Enfin il était sauf et pu entrer dans la forêt.

Il courut sans se retourner jusqu’à ce qu’il arrive au terrier familial sous le grand sapin.

Il était si fatigué qu’il s’effondra sur le beau sable dou du foyer et s’endormit immédiatement. Sa mère qui était en train de cuisiner, se demanda bien ce qu’il avait fait de ses habits. C’était la deuxième veste et la deuxième paire de chaussures que Pierre perdait.

Pierre lapin se réveilla mais il avait l’air encore tellement piteux que sa mère le mit au lit et lui fit une tisane de camomille: Ce fut son seul dîner ce soir là, alors que sa mère et sa famille se régalèrent avec de bonnes carottes, du pain, du lait et des murs!

 

 

Mr. Mac Gregor, quant à lui, pendit la petite veste et les chaussures à un bâton et en fit un épouvantail, pour éloigner les corbeaux.

 

 

 

Traduction Contesdefees.com de The Tale of Peter Rabbit par Beatrix Potter (1920). Illustrations extraites de BNF Gallica / Ville de Paris / Fonds Heure joyeuse

FIN

Vous avez repéré une erreur ? N’hésitez pas à nous la signaler en nous écrivant sur cette page

VOUS AVEZ AIMÉ CE CONTE? PARTAGEZ-LE!

     

AJOUTER AUX FAVORIS

Vous avez aimé ce conte? Ajoutez-le à vos favoris et donnez-lui un like en cliquant le coeur:

CATÉGORIES DU CONTE

20 Juil 2022

Tout savoir sur les Contes de Fées

Avec les clés de lecture

 

Lisez notre page expliquant l’utilité des Contes de Fées, au niveau intellectuel, émotionnels et des valeurs morales.

Comprendre ce que représente chaque archétype de personnage, bon ou mauvais. L’importance des objets, de la magie, des animaux, etc.

 Ajoutez votre version, votre audio ou vos images

Ou publiez votre propre conte

 

Envoyez-nous votre conte original, votre version ou complétez un conte avec vos illustrations ou un enregistrement audio.

D’AUTRES CONTES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE:

LE DICTACONTE (BETA)

Instructions
1) Cliquez le bouton ci dessus pour lancer l’enregistrement (Acceptez si le navigateur vous demande ou cliquez ou dans la barre de votre naviguateur pour réactiver le micro).
 
2) Réduisez l’enregistreur pour lire le conte en recliquant sur l’icône en bas de l’écran.
 
3) Éditez et sauvegardez en recliquant sur en bas.

Enregistrez-vous!

Enregistrez vos lectures de contes pour les réécouter plus tard, consulter votre liste de contes et les partager à vos proches.

Cliquez pour activer l'enregistreur audio.

IMPORTANT: Vous devrez accepter l'accès au microphone

Activer le dictaconte

Vous devez être abonné(e) et connécté(e) pour pouvoir sauvegarder.
Connectez-vousAbonnez-vous ou tester simplement

BRUITAGES

Emprunté à La sonothèque

MUSIQUES

Trouvées sur wikimedia

Auteurs de la barre inférieure: Rafael Krux, Sacha Ende

Mystère

Agnese Valmaggia

Épique

Alexander Nakarada

Rock

Sascha Ende

Techno

Sascha Ende

Cool

Music Paradise

Magique

Winnie The Moog

ABONNEZ-VOUS

Accéder à tous les bruitages et musiques pour un récit encore plus halletant

Gardez vos contes favoris et gérer votre liste

NOUVEAU: Enregistrez vos lectures dans votre compte et réecoutez-les ou téléchargez-les en mp3

Télecharger les contes en PDF pour consulter sans être connecté

Traduisez les mots en anglais en cliquant dessus pour améliorer votre français

Déjà abonné(e) ?
Connectez-vous pour activer les options