loader image

Nous sommes déjà plus de 100 membres! L'abonnement aux options deviendra bientôt payant. Inscrivez-vous vite ou partagez à vos contacts!

Arthur Rackham est né à Londres en 1867, dans une famille de 12 enfants. À 18 ans, il entre au bureau des pompiers de Westminster en tant que commis tout en étudiant à la Lambeth School of Art. En 1892, il quitte son poste de commis et commence à travailler pour The Westminster Budget en tant que journaliste et illustrateur. Ses premières illustrations sont publiées en 1883, bien qu’elles n’aient toujours pas le parti pris fantastique et hallucinatoire qui le caractérisera plus tard : il n’a pas encore trouvé son style, et il n’a pas assez de succès pour pouvoir choisir les livres qu’il veut. pour illustrer. La première manifestation de son goût pour une certaine élégance formelle trouve son expression dans l’édition illustrée de The Dolly Dialogues d’Anthony Hope, en 1894. Depuis cette époque jusqu’à sa mort en 1939, il illustre d’innombrables livres.

En 1903, il épouse Edyth Starkie (1867-1941), avec qui il aura une fille, Barbara (1908-1993).

Rackham obtient une médaille d’or à l’Exposition internationale de Milan en 1906 et une autre à l’Exposition internationale de Barcelone en 1911. Ses œuvres font l’objet de plusieurs anthologies lors de nombreuses expositions, dont celle du Louvre à Paris en 1914. Membre de la Royal Watercolour Society , il est nommé maître de l’Art Workers’ Guild en 1919. Il collabore aux magazines pour enfants Little Folks et Cassell’s Magazine.

Arthur Rackham est décédé en 1939 d’un cancer à son domicile de Limpsfield, Surrey.

Ses œuvres les plus connues incluent des livres pour enfants tels que les Contes des frères Grimm (1900), Rip van Winkle (1905), Peter Pan (1906) et Alice au pays des merveilles (1907), entre autres. Mais il a également réalisé des illustrations pour des livres destinés aux lecteurs adultes, tels que Le Songe d’une nuit d’été (1908), Ondine (1909), L’Or du Rhin et la Valkyrie (1911) et d’autres livres de contes de fées. , ainsi que plusieurs sur les histoires d’Edgar Allan Poe et The Ingolsby Legends ou Mirth and Marvels d’Edgar Allan Poe et Thomas Ingoldsby (William Heinemann, 1919).