Nous sommes déjà plus de 100 membres! L'abonnement aux options deviendra bientôt payant. Inscrivez-vous vite ou partagez à vos contacts!

Les musiciens de Brême

Grimm's tale - Illustrations Arthur Rackham

Les musiciens de Brême

Bruitages & Musiques
Enregistrer mes contes
Ajouter à mes favoris
Téléchargez

Translate words
 

LIRE

Temps de lecture : 6 minutes

Il était une fois un âne qui travaillait pour un meunier depuis très longtemps. Il avait toujours porté les sacs au moulin sans protester. Mais depuis quelque temps ses forces faiblissaient et son maître commençait à se demander de quelle manière il allait s’en débarrasser.

Flairant sa fin, l’âne décida de s’enfuir et prit la route de Brême avec la ferme intention de devenir musicien dans cette ville.

Peu après, il rencontra un chien, qui haletait sur le bord de la route comme s’il avait couru de toutes ses jambes.

« Eh bien, pourquoi es-tu si essoufflé, Chien ? dit l’âne.

« Bonjour l’Âne ! », dit le chien, « C’est parce que je suis trop vieux, chaque jour je m’affaiblis, et comme je n’arrive plus à suivre la meute, mon maître voulait me tuer, alors j’ai pris la fuite. Mais maintenant, comment vais-je gagner mon pain? »

« Ami! dit l’Âne. Je vais à Brême, pour y devenir musicien de la ville ; viens donc te joindre à moi. Je jouerai du luth, et toi tu battras la timbale.

Le chien accepta et ils continuèrent leur chemin ensemble.

Peu de temps après, ils rencontrèrent un chat, assis sur le bord de la route, avec l’air bien triste.

« Eh bien, ami chat, qu’est-ce qui vous arrive ? » demanda l’âne.

« Qui peut se réjouir de vieillir et ne plus servir à rien» répondit le chat. « Mes dents sont émoussées et je préfère m’asseoir près du poêle à ronronner plutôt que de chasser les souris. À cause de cela, ma maîtresse voulait me noyer. Je me suis enfuie, mais que vais-je devenir maintenant ? »

 

 

« Viens avec nous à Brême, dit l’âne. Si tu sais jouer la sérénade, tu feras un bon musicien à la ville.

Le chat accepta et se joignit à la troupe.

Ensuite les fugitifs passèrent devant une ferme où un coq s’époumonait en chantant à tue-tête.

« Bien le bonjour le coq! Dit l’âne, tu chantes si fort que j’en ai presque les tympans percés ! »

« Bonjour. C’est que la fermière a demandé à la cuisinière de me mettre dans la soupe de ce soir, alors je chante tant que je peux encore ».

« Ta belle voix peut encore servir, dit l’âne ; viens plutôt avec nous. Nous allons à Brême y faire de la musique. Une nouvelle carrière d’artiste nous y attend. »

Le Coq se laissa convaincre, et tous les quatre musiciens partirent ensemble vers la ville de Brême. Ils ne pouvaient cependant pas atteindre la ville en un jour, et le soir ils arrivèrent à un bois, où ils se décidèrent à passer la nuit.

L’âne et le chien se couchèrent sous un grand arbre ; le chat s’installa sur une branche, et le Coq vola jusqu’au fet de l’arbre.

Il allait s’endormir, lorsqu’il vit une lumière scintillant au loin. Il cria à ses camarades qu’il devait y avoir une maison non loin de là.

« Très bien, dit l’ ne, partons et allons voir cela, car ce sera sûrement plus accueillant que ce bois lugubre. Et peut être trouverons-nous quelque pitence pour dîner.

Mais quand il se rapprochèrent de la lumière, ils virent qu’elle émanait d’un repère de voleurs.

L’âne, plus haut que les autres, regarda discrètement par la fenêtre.

« Que vois-tu, compagnon ? demanda le Coq.

« Je vois une table bien garnie, répondit l’ ne, avec de la nourriture et des boissons délicieuses, et des voleurs assis devant »

« Cela nous conviendrait parfaitement », dit le Coq.

Alors les animaux tinrent conseil et élaborèrent un plan pour chasser les brigands.

L’âne mit ses pieds de devant sur le rebord de la fenêtre, le chien monta sur son dos, le chat grimpa sur le chien, et enfin le Coq s’envola pour se percher sur la tête du chat.

Quand ils furent prêts, il entonnèrent leur cantique: l’âne brâmant, le chien aboyant, le chat miaulant, et le Coq criant ;

Puis ils cassèrent et traversèrent la fenêtre, dans un vacarme épouvantable.

 

 

À ce bruit, les voleurs crurent que le diable lui-même était entré et ils s’enfuirent jusqu’à la forêt voisine.

Alors les musiciens se mirent à table et mangèrent comme s’ils n’avaient rien avalé depuis des semaines.

Puis ils se couchèrent chacun à sa convenance pour dormir :

L’âne se coucha sur le tas de paille, le chien derrière la porte, le chat près des cendres chaudes, et le coq s’envola jusqu’à la charpente. Comme ils étaient fatigués de la longue route, ils furent bientôt tous endormis.

Quand minuit eut passé, les voleurs qui observaient au loin, voyant que tout semblait calme, se dirent qu’ils pouvaient revenir.

Le chef envoya un émissaire qui entra et alluma une allumette près du chat. Celui-ci surpris, lui sauta au visage en griffant et en crachant.

Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, le voleur fut terriblement effrayé et voulu s’enfuir.

Mais en essayant de sortir par la porte de derrière, il réveilla le Chien, qui lui sauta dessus et le mordit à la jambe.

Alors qu’il traversa le tas de paille devant la maison, mais l’ ne lui donna un bon coup de pied sonore avec ses pattes arrière, tandis que le Coq, fraîchement réveillé et revigoré, criait depuis son perchoir :

« Cocorico! Cocorico! »

Là-dessus, le voleur courut retrouver sa bande et leur dit:
« Il y a une horrible sorcière dans la maison, qui a craché sur moi et m’a griffé avec ses ongles. Derrière la porte se tient un homme avec un couteau, qui m’a poignardé ; tandis que dans la cour se trouve un monstre noir, qui m’a frappé avec son gourdin ; et sur le toit, un juge est assis, qui crie, « Coupez-lui le cou! »

Désormais les voleurs ne s’approchèrent plus de la maison, et les musiciens de Brême y élurent domicile tant ils s’y sentaient bien.

Illustrations d’Arthur Rackham

FIN

Vous avez repéré une erreur ? N’hésitez pas à nous la signaler en nous écrivant sur cette page

VOUS AVEZ AIMÉ CE CONTE? PARTAGEZ-LE!

     

AJOUTER AUX FAVORIS

Vous avez aimé ce conte? Ajoutez-le à vos favoris et donnez-lui un like en cliquant le coeur:

CATÉGORIES DU CONTE

11 Déc 2022

Tout savoir sur les Contes de Fées

Avec les clés de lecture

 

Lisez notre page expliquant l’utilité des Contes de Fées, au niveau intellectuel, émotionnels et des valeurs morales.

Comprendre ce que représente chaque archétype de personnage, bon ou mauvais. L’importance des objets, de la magie, des animaux, etc.

 Ajoutez votre version, votre audio ou vos images

Ou publiez votre propre conte

 

Envoyez-nous votre conte original, votre version ou complétez un conte avec vos illustrations ou un enregistrement audio.

D’AUTRES CONTES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE:

LE DICTACONTE (BETA)

Instructions
1) Cliquez le bouton ci dessus pour lancer l’enregistrement (Acceptez si le navigateur vous demande ou cliquez ou dans la barre de votre naviguateur pour réactiver le micro).
 
2) Réduisez l’enregistreur pour lire le conte en recliquant sur l’icône en bas de l’écran.
 
3) Éditez et sauvegardez en recliquant sur en bas.

Enregistrez-vous!

Enregistrez vos lectures de contes pour les réécouter plus tard, consulter votre liste de contes et les partager à vos proches.

Cliquez pour activer l'enregistreur audio.

IMPORTANT: Vous devrez accepter l'accès au microphone

Activer le dictaconte

Vous devez être abonné(e) et connécté(e) pour pouvoir sauvegarder.
Connectez-vousAbonnez-vous ou tester simplement

BRUITAGES

Emprunté à La sonothèque

MUSIQUES

Trouvées sur wikimedia

Auteurs de la barre inférieure: Rafael Krux, Sacha Ende

Mystère

Agnese Valmaggia

Épique

Alexander Nakarada

Rock

Sascha Ende

Techno

Sascha Ende

Cool

Music Paradise

Magique

Winnie The Moog

ABONNEZ-VOUS

Accéder à tous les bruitages et musiques pour un récit encore plus halletant

Gardez vos contes favoris et gérer votre liste

NOUVEAU: Enregistrez vos lectures dans votre compte et réecoutez-les ou téléchargez-les en mp3

Télecharger les contes en PDF pour consulter sans être connecté

Traduisez les mots en anglais en cliquant dessus pour améliorer votre français

Déjà abonné(e) ?
Connectez-vous pour activer les options